Ihlathi

par Léa Zamolo

Fabriqué à la commande, expédié sous 3 à 4 semaines

  • 140 cm
  • 160 cm
  • 180 cm
  • Tête de lit + housse
  • Housse seule

434,00 € TTC

620,00 € TTC

-30%

Partager

  • Garantie 1 an
  • paiement sécurisé
  • LIvraison offerte dès 69€

Ambiance tropicale avec cette tête de lit décorative imaginée par Léa Zamolo. L'oeuvre intitulée Ihlathi ("forêt" en Zoulou), sera la promesse d'un dépaysement garanti sans quitter le confort de votre nid douillet. Parce que le lit est le lieu de tous les possibles, notre collection de têtes de lit décorées par des artistes vous permet de revisiter l'univers de votre intérieur de façon unique et originale. Le saviez-vous ? Les têtes de lit myQuintus sont déhoussables, interchangeables et lavables en machine ! Un accessoire déco que nous avons souhaité évolutif et durable grâce à sa confection 100% made in France.

Votre kit tête de lit myQuintus, c'est :

HOUSSE INTERCHANGEABLE

Confectionnées dans les Vosges, terre textile par excellence, nos housses sont lavables en machine et conçues avec des tissus de première qualité, reconnus pour leur durabilité.

100% polyester issu d'une filière éthique



Signée par un artiste
Parfaitement ajustée à la tête de lit

TÊTE DE LIT BLANCHE À HOUSSER

Nos têtes de lit sont fabriquées à Ban-de-Laveline,
par des artisans au savoir-faire reconnu.

Structure bois PEFC
3 cm de mousse PU (17kg/m3)
Patins de protection
Kit de fixation murale fourni
Hauteur : 111cm
Epaisseur : 8 cm



Ultra-faciles à installer, nos têtes de lit made in France se posent simplement entre le mur de votre chambre et votre sommier.

Par le biais de votre achat, vous contribuez à l’essor d’une économie locale et éthique. En effet, nos artistes sont rémunérés pour chaque achat de tête de lit.

Léa Zamolo

L’art fait partie de ma vie depuis toujours, bien avant que je passe mon bac en arts plastiques et avant que je finisse mes études avec un master en critique d’art, avant que je croque tout ce que je vois autour de moi, avant que je découvre que l’aquarelle est merveilleusement poétique lorsqu’elle glisse puis fond dans du papier chiffon, avant que je découpe des formes de papier puis les assemble et les colle sur d’autres papiers, avant que j’aille au Prado, au musée d’Orsay, à la fondation Beyeler, à la Tate Modern ou dans tous ces autres musées et galeries qui m’enchantent… parce que l’art brûlait déjà en moi avant que je naisse, il anime mon âme, c’est un feu inextinguible.

En savoir plus

Vous pourriez aussi aimer