Nipponica

par Musée de l'impression sur étoffes

Fabriqué à la commande, expédié sous 3 à 4 semaines

  • 140 cm
  • 160 cm
  • 180 cm
  • Tête de lit + housse
  • Housse seule

434,00 € TTC

620,00 € TTC

-30%

Partager

  • Garantie 1 an
  • paiement sécurisé
  • LIvraison offerte dès 69€

Le japonisme désigne un courant artistique qui se développe à partir des années 1860 lorsque le Japon s’ouvre à l’Occident, les Européens découvrant l’art et l’artisanat japonais, et perdure jusqu’au début du XXe siècle. Parmi les décors floraux, la fleur de prunier est fréquemment reprise par les dessinateurs textiles pour créer de nouveaux décors pour l’ameublement. Avec ces cinq pétales de forme ronde et ses branchages, la fleur de prunier désignée au Japon comme « fleur de la paix » participe au renouvellement des espèces naturelles représentées dans les tissus. Dans cette version qui date de 1904, imprimée en Alsace ou en Angleterre, les fleurs de prunier sont traitées dans un camaïeu de vert tandis que la blancheur des pétales participe au naturalisme de la composition.

Votre kit tête de lit myQuintus, c'est :

HOUSSE INTERCHANGEABLE

Confectionnées dans les Vosges, terre textile par excellence, nos housses sont lavables en machine et conçues avec des tissus de première qualité, reconnus pour leur durabilité.

100% polyester issu d'une filière éthique



Signée par un artiste
Parfaitement ajustée à la tête de lit

TÊTE DE LIT BLANCHE À HOUSSER

Nos têtes de lit sont fabriquées à Ban-de-Laveline,
par des artisans au savoir-faire reconnu.

Structure bois PEFC
3 cm de mousse PU (17kg/m3)
Patins de protection
Kit de fixation murale fourni
Hauteur : 111cm
Epaisseur : 8 cm



Ultra-faciles à installer, nos têtes de lit made in France se posent simplement entre le mur de votre chambre et votre sommier.

Par le biais de votre achat, vous contribuez à l’essor d’une économie locale et éthique. En effet, nos artistes sont rémunérés pour chaque achat de tête de lit.

Musée de l'impression sur étoffes

Les collections du Musée de l’Impression sur étoffes remontent à 1833 lorsque les industriels ont conservé les indiennes des manufactures alsaciennes et collecté des toiles imprimées en France et à l’étranger. Une véritable histoire artistique s’est constituée donnant naissance à un musée de Dessin industriel au XIXe siècle ; puis en 1955, au musée de l’Impression sur étoffes. Dès son origine, cette collection a été conçue pour inspirer les designers et les créateurs, venus se plonger dans les archives pour découvrir la richesse des dessins imprimés par l’industrie textile.

En savoir plus

Vous pourriez aussi aimer